Voir plus. Vivre plus.

Porter un masque de protection sans avoir de la buée sur ses verres : c’est possible ! Décryptage & conseils par Essilor

Voir plus. Vivre plus.

Porter un masque de protection sans avoir de la buée sur ses verres : c’est possible ! Décryptage & conseils par Essilor

Alors que le port des masques (chirurgicaux ou en tissu) se généralise pour limiter la propagation du coronavirus, les porteurs de lunettes rencontrent une difficulté … La buée ! Phénomène connu de longue date, la buée s’invite sur les verres de lunettes, correcteurs ou simplement solaires, dès lors que l’on met un masque. Essilor, inventeur du premier traitement antireflet antibuée Optifog®, fait le point sur ce phénomène et les solutions existantes.

Un éclairage donné par Philippe VANEECKHOUTTE, Chef de service Conception des nouveaux traitements, Docteur en chimie des polymères, Essilor R&D

“Nous avons identifié très tôt le besoin des porteurs de lunettes de limiter la buée sur les verres. D’un point de vue scientifique, il s’agissait d’un défi enthousiasmant ! L’objectif était de mettre au point une couche hydrophile à la surface du verre pour empêcher la formation de buée, tout en conservant les autres propriétés du verre : protection contre les rayures, transparence du verre grâce aux propriétés antireflets et bien sûr protection contre les rayons UV. C’est chose faite avec Optifog, une technologie que nous maîtrisons parfaitement. C’est une grande satisfaction en tant que chercheur de voir ce produit que nous avons conçu en France répondre aujourd’hui à un besoin devenu universel : porter un masque de  protection sans avoir de buée sur ses lunettes”.

Comment se forme la buée sur les verres de lunettes ? 

La buée est une affaire de différence de température. C’est le principe chimique de la condensation qui est en jeu. En effet, lorsque l’on passe un verre de lunettes d’un environnement froid à un environnement chaud, l’humidité présente dans l’environnement chaud se condense à la surface froide du verre. Connue depuis longtemps dans certaines activités (sports, cuisine, moto, ou encore passages fréquents intérieur/extérieur), la buée est également une gêne fréquemment partagée par les  personnels soignants.
En effet, lorsque l’on porte un masque de protection, l’air chaud que l’on expire, s’échappe par le haut du masque, vers les lunettes. Le contact de cet air chaud avec la surface froide des verres de lunettes déclenche la formation de buée sur les verres. Pas question aujourd’hui de toucher son visage pour retirer ses lunettes et en supprimer la buée… il convient d’attendre plusieurs minutes dans la brume, que la buée s’estompe. 

ENCART // Aujourd’hui, en intérieur comme en extérieur, 100% des français qui portent un masque de protection avec une paire de lunettes correctrices ou solaires, ont besoin d’une solution antibuée.

C’est l’assurance de garder une vision claire … sans manipuler ses lunettes et donc sans se toucher le visage. 

Quels conseils peut-on donner aux porteurs de lunettes pour limiter la buée sur leurs verres ? 

Il est essentiel de bien positionner le masque de protection pour limiter la quantité d’air chaud qui remonte vers les lunettes. Pour cela, l’idéal est un masque qui épouse parfaitement le nez, avec une bande métallique incorporée sur le bord du masque afin de permettre un ajustage précis sur le nez. Le bas des lunettes doit bien reposer par dessus le haut du masque. Si un parfait ajustage du masque ne suffit pas, il existe les verres traités antibuée Optifog. 

En quelques mots, comment fonctionne la technologie Optifog ?

C’est une technologie unique qui allie un traitement antibuée sur les deux faces du verre, associé à un textile innovant microfibre sec doté de molécules spécifiques permettant l’activation des propriétés antibuée. Faisant office d’essuie-verres, ce textile permet aussi de faciliter le nettoyage des verres. 

Le système exclusif Optifog offre la garantie aux porteurs de lunettes d’avoir une haute performance antibuée sans sacrifier les bénéfices d’un traitement antireflet. Il permet donc d’avoir des verres sans buée et parfaitement clairs dans le temps … et cela même avec un masque de protection !

ENCART // Optifog, une aventure humaine et technologique de plus de 15 ans

15 années de recherche ont été nécessaires pour atteindre la performance actuelle des verres Essilor Optifog : des verres antibuée parfaitement clairs !  

Physiciens, chimistes et spécialistes des Smart Textiles ont permis de mettre au point la technologie.

13 brevets ont été déposés par Essilor sur les systèmes antibuée. 

Philippe VANEECKHOUTTE est à votre disposition pour vous apporter son éclairage sur les sujets liés aux problématiques de buée sur les verres de lunettes.