Voir plus. Vivre plus.

Observatoire Essilor : les idées reçues des Français sur la vision : Lumière bleue

Voir plus. Vivre plus.

Observatoire Essilor : les idées reçues des Français sur la vision : Lumière bleue

 

Selon 1 Français sur 2,  la lumière bleue est émise uniquement  par les écrans1

 

Contrairement aux idées reçues, la lumière bleue est émise en majorité par le soleil, principale source d’émission de lumière. Aujourd’hui, l’évolution de nos modes de vie et de nos comportements nous expose aussi à la lumière bleue en intérieur via les écrans (smartphones, télévision…) ou les éclairages domestiques (ampoules LED Blanc froid), même à faibles niveaux lumineux. Chez les adultes en France, le temps moyen passé quotidiennement devant les écrans a augmenté de 56 % entre 2006 et 2015 pour atteindre 5 h 07 minutes2.

Pour 3 Français sur 5, la lumière bleue accélèrerait le vieillissement des yeux1

La majorité des Français a bien conscience des effets de la lumière bleue sur le vieillissement des yeux. Et ils ont raison !

Depuis près de 10 ans, Essilor et l’équipe du Pr. Sahel et du Dr. Picaud de l’Institut de la Vision étudient le rôle de la lumière dans l’accélération du vieillissement de la rétine, sur des modèles in vitro en mimant les éclairements rétiniens solaires. Les premiers résultats ont été publiés en 2013 dans la revue scientifique PlosOne3, identifiant la bande 415 – 455 nanomètre comme la plus nocive du spectre de lumière.

La poursuite des travaux conjoints de recherche a fait l’objet d’un nouvel article en 2018 dans le journal scientifique Cell Death and Disease4. Il confirme que la lumière bleu-violet jusqu’à 455 nm favorise le vieillissement de la rétine externe. Elle favorise l’accumulation du stress oxydant et diminue les dépenses antioxydantes des cellules de la rétine.

A contrario, la lumière bleu-turquoise, située autour de 480 nm est essentielle à l’organisme car elle est le principal synchroniseur de nos biorythmes (cycles veille / sommeil…).

 

Le conseil Essilor

Il est donc pertinent de se protéger de la lumière-bleu violet dans une démarche de prévention de long terme. Pour contribuer à la protection de l’œil, Essilor a ainsi développé des solutions qui filtrent une partie de la lumière bleu-violet nocive, quelle que soit sa source, tout en laissant passer la lumière bleu-turquoise essentielle.L’efficacité de ces solutions pour filtrer la lumière bleu-violet et réduire son effet sur le vieillissement de l’œil a été mesurée et validée par des études scientifiques5.Associées l’une à l’autre, les solutions Crizal® PrevenciaTM et Eye Protect SystemTM permettent en effet de filtrer en moyenne 35% de la lumière bleu violet. Lors de tests in vitro6, une réduction de la mortalité cellulaire de 35% en moyenne a été constatée avec ces deux solutions combinées5.Essilor propose ainsi des verres pour tous les jours qui contribuent à la protection des yeux, sans créer de perturbation des biorythmes.

 

Sources

  1. Etude réalisée par Viavoice pour Essilor, du 18 au 20 février 2019, auprès d’un échantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
  2. SANTÉ PUBLIQUE FRANCE / Étude de santé sur l’environnement, la biosurveillance, l’activité physique et la nutrition
  3. (Esteban) 2014-2016. Volet nutrition. Chapitre Activité physique et sédentarité / p. 30
  4. Arnault, Barrau et al., PlosOne, 2013
  5. Marie et al., Cell Death and Disease, 2018
  6. Barrau et al ARVO 2018_in vitro PP of blue-filtering lenses_final
  7. La coupure de la lumière bleu-violet (400-455 nm) peut varier d’un matériau à l’autre et d’une teinte à l’autre.