Voir plus. Vivre plus.

Bien voir est indispensable pour bien apprendre à l’école

Voir plus. Vivre plus.

Bien voir est indispensable pour bien apprendre à l’école

La très grande majorité des informations nécessaire à l’apprentissage scolaire passe par la vision. Or, chez les 6/14 ans, plus de 3 enfants sur 10 ont un ou plusieurs défauts visuels1, et tous ne sont pas corrigés !

D’ailleurs, lors d’une vaste campagne de sensibilisation réalisée en mai et juin 2018 par Essilor auprès de 1197 enfants, 17% d’entre eux avaient une vision non ou mal corrigée. 34% n’avaient jamais vu un ophtalmologiste.

A partir de 6 ans, l’enfant aborde une période clé de son développement avec l’apprentissage de la lecture. La corrélation entre difficultés d’apprentissage à la lecture et anomalies de vision a été établie depuis longtemps. Lorsque l’on suit correctement la vision d’un enfant en difficulté (de la grande section au CE1), cela impacte favorablement sa scolarité². Une bonne vision est donc un facteur de réussite scolaire.

La vigilance est donc de mise et certains signes peuvent alerter les parents :

L’enfant a les yeux rouges ou qui « piquent », se plaint de maux de tête ou d’une grande fatigue après l’école ? Il est peut-être hypermétrope c’est-à-dire qu’il voit bien de loin, mais il fait beaucoup d’efforts pour voir de près.

Si au contraire, l’enfant se plaint de ne pas voir le tableau, la télévision, le ballon lorsqu’il joue, et qu’il privilégie les activités de près, il est alors peut-être myope, c’est-à-dire qu’il souffre d’une mauvaise vision au loin.

 

Enfin, si l’enfant confond certaines lettres, s’arrête sur certains mots ou perd sa ligne, il peut être sujet à l’astigmatisme. Sa vision est déformée et cela à toutes les distances.

Dans tous les cas, un enfant ayant des difficultés de concentration, et des signes de suractivité peut être un enfant ayant un trouble visuel non corrigé.

Ainsi, en cette période de rentrée des classes, le meilleur conseil à donner aux parents est de faire contrôler la vision de leurs enfants par un ophtalmologiste. Il est d’ailleurs possible de prendre rendez-vous directement sans passer par son médecin traitant.

 

Vincent BRISSEAU

Directeur de la Santé Visuelle

Essilor France

 

« La vue des enfants est particulièrement sollicitée en milieu scolaire et les problèmes de vision, même légers, peuvent entraîner des difficultés d’apprentissage s’ils ne sont pas pris en charge. Heureusement, les solutions adaptées existent pour corriger tous les troubles de la vision aujourd’hui, dès lors qu’ils ont été décelés. »

Vincent BRISSEAU est à votre disposition pour vous apporter son éclairage sur les sujets liés à la correction visuelle et son importance dans la réussite scolaire.